Biosimilaires

Lancement en France du premier anticorps monoclonal

Publié le 20/03/2015
Depuis la perte de brevet du Remicade®, les hôpitaux sont autorisés à lancer des appels d’offre pour l’achat d’un biosimilaire. Un marché nouveau s’ouvre avec un enjeu considérable pour les industriels et les pouvoirs publics. Le sujet est pour autant compliqué, a reconnu Marisol Touraine. Décryptage.

Faudra-t-il marquer le 16 février d’une pierre blanche dans l’histoire de la pharma ? Depuis ce jour, le premier biosimilaire du Remicade® est disponible dans l’Hexagone. Après les agents stimulant l’érythropoïèse ou les insulines humaines, l’InflectraTM (laboratoire Hospira) ouvre un nouveau marché, celui des anticorps monoclonaux qui perdent leur brevet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte