Jean-Luc Harousseau

L’autorité timide

Publié le 25/03/2011

Crédit photo : © Cyril Bailleul

La lumière des projecteurs brûle les peaux, même les moins sensibles. En ce petit matin à la Haute Autorité de santé, Jean-Luc Harousseau, le nouveau président du Collège, est encore un homme blessé par les débats autour des conflits d’intérêts. « J’ai donné les chiffres. Tout cela est injuste, lâche l’ancien directeur du centre de lutte contre le cancer (Nantes). Faudra-t-il demain s’interdire de travailler avec l’industrie pharmaceutique ? » La bombe à retardement du Mediator® n’en finit pas de provoquer des dommages collatéraux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte