Laver plus blanc que blanc ?

Publié le 24/11/2011

Comme en 2007, la Commission de la Transparence s’est autosaisie d’une réévaluation des médicaments de la maladie d’Alzheimer, disputant ainsi au Nice anglais l’enviable position de leader d’opinion mondial sur le sujet. Le résultat rendu public le 28 octobre est un jugement encore plus sévère que celui émis en mars par l’agence anglaise !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte