Vie professionnelle

Le cancer impacte plus fortement les malades les plus précaires

Publié le 06/12/2014
Deux personnes sur dix atteintes d’un cancer ont perdu leur travail deux ans après le diagnostic. Débat sur la question lors d’un atelier des RCFr 2014*.

Quelle est la situation professionnelle des salariés deux ans après le diagnostic ? Selon l’enquête Vican II (Inca/Inserm, juin 2014), les salariés les plus impactés sont les personnes les moins qualifiées, les plus jeunes et les plus âgées, ainsi que celles qui travaillent dans les PME ou qui ont un contrat précaire. La plupart des patients ont vu leurs revenus diminuer. Et moins le cancer est sévère, plus faible est le risque de perte de revenu. La maladie du patient a aussi une répercussion sur les proches.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte