Virologie

Le cancer, première cause de mortalité dans l’infection à VIH

Publié le 04/12/2012
Le sida est à l’origine de 25 % seulement des décès chez les patients infectés par le VIH. Dans le même temps, la mortalité par cancer augmente. Et contraint à une prise en charge pluridisciplinaire. Explications.

Les services de maladies infectieuses devront-il demain s’adosser à ceux d’oncologie ? Selon les résultats d’une enquête publiée par le bulletin épidémiologique hebdomadaire N° 46-47, chez les patients infectés par le VIH en France, le sida est toujours la première cause de décès dans 25 % des cas (25 % en 2010 versus 36 % en 2005 et 47 % en 2000. Mais il est rattrapé par les cancers non classants sida et non liés aux hépatites à l’origine de 22 % des décès. La progression est rapide. En 2005, un cancer provoquait un décès chez 11 % des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte