Brève

Le carnet de santé numérique enfin généralisé !

Publié le 08/11/2018
DMP

DMP
Crédit photo : GARO/PHANIE

Le DMP vit une montée en charge rapide depuis les dix-huit derniers mois, selon la ministre de la Santé, à la veille de la généralisation du dispositif sur tout le territoire. Pendant cette période, trois fois plus de dossiers ont été créés que sur les six années précédentes. Côté hôpital, en décembre 2016 seuls 87 établissements de santé étaient impliqués dans le déploiement du DMP versus 127 au 30 juin dernier sur 159 établissements visés. Quant aux professionnels de santé, fin 2016, 903 praticiens étaient actifs dont 436 MG et 44 spécialistes. Depuis 2017, 5 270 praticiens étaient actifs sont 4 090 MG et 690 spécialistes. Côté patients sur des départements pilotes, environ 720 000 personnes disposaient d'un DMP, soit 12,3 % de la populations de ces terrains expérimentaux. Les pouvoirs publics semblent optimistes pour le déploiement, à l'image de la ministre de la Santé pour laquelle un million de carnets sont déjà ouverts : « Les Français choisissent les médecins ou les kinés ou les infirmières qui auront accès à leur dossier. » Cependant, Agnès Buzyn s'interroge pour savoir si les médecins joueront le jeu. Semble-t-il, elle peut avoir des raisons de s'inquiéter tant le dispositif certes moins poussif que jusqu'en 2016 peine à démarrer. Surtout l'adhésion des praticiens reste encore minime, vu le nombre de médecins qui s'en sont emparés.


Source : decision-sante.com