Le chiffre

Publié le 20/03/2015

44 %, c’est le pourcentage de patients atteints d’une maladie chronique qui justifie la non-observance de leur traitement par l’oubli. Pour 18 % d’entre eux, la non-prise est intentionnelle, selon une enquête menée par l’université des patients, en partenariat avec les laboratoires Pfizer.


Source : Décision Santé: 300