Le chiffre de la semaine

Publié le 26/05/2016

1 500, c’est le nombre de décès supplémentaires liés au cancer en France et provoqués par la crise économique (2008-2010). Ce sont les résultats d’une étude publiée ce jour dans la revue britannique The Lancet. Pour les pays de l’OCDE (organisation de coopération et développement économique), cette surmortalité grimpe à 260 000. Elle s’établit à 500 000 pour l’ensemble de la planète. Sur quelle hypothèse de travail reposent ces chiffres ? Les chercheurs ont établi un lien entre chômage, coupes budgétaires dans le secteur de la santé et mortalité par cancer chez les plus de 70 ans.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.