Harcèlement

Le directeur du CH de Nevers mis en examen

Publié le 25/04/2011

Raynald Ferrari, directeur de l’hôpital Pierre-Beregovoy de Nevers, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Il est interdit depuis jeudi 10 mars dernier d’exercer ses fonctions de directeur, suite à une plainte déposée par une cadre de l’établissement pour harcèlement moral. Mercredi 9 mars, il a été mis en garde à vue. Il a ensuite été présenté à un juge d’instruction qui l’a remis en liberté, tout en lui signifiant sa mise en examen. C’est ce qu’a révélé le comité hygiène sécurité et conditions de travail (CHSCT) de l’établissement, rapporte le jdc.fr, et APM.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte