Liban

Le don d’organes augmente

Publié le 27/01/2012

Selon le quotidien francophone libanais L’Orient-le jour, la sensibilisation au don d’organes fait de grand progrès au pays du cèdre. « En 2010, nous avions eu un donneur sur l’ensemble de la population, explique le Dr Antoine Stephan, président du NOOTDT (Comité national pour le don et la greffe des organes et des tissus). En 2011, nous avons eu le consentement de dix familles. Le nombre des alertes relatives à de potentiels donneurs s’est aussi élevé pour dépasser les 1400 alertes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte