DVD

Le Je au cinéma

Publié le 05/07/2010

Le cinéma aurait-il inventé l’autofiction, ce genre littéraire inventé dans les années quatre-vingt-dix, où le récit biographique s’écrit à la première personne du singulier sans recours à la fiction ou à l’imaginaire ? Le premier film de Frédéric Mitterrand, Lettres d’amour en Somalie, réalisé en 1981, qui vient d’être réédité en DVD, témoigne de cette forme unique où l’intime est non pas exhibé pour assouvir le voyeurisme du spectateur, mais utilisé comme instrument au service d’une expression artistique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte