Le modèle

Publié le 30/11/2012

Crédit photo : © Chu de Grenoble

Jean Debeaupuis, le nouveau directeur de la DGOS aura-t-il demain des héritiers ? Il n’est pas sûr en effet que les têtes les mieux faites de la République rêvent encore de l’administration pour y consacrer leurs plus belles années. Les élites aujourd’hui aimantées par les lois de la finance attendent plutôt un retour rapide sur investissement. Mais l’ancien élève de l’École polytechnique et de l’Ena, âgé de 55 ans a été guidé par une autre ambition, celle de participer à la modernisation de la France. Le mot sonne comme un engagement, voire une mission.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte