Bâtiment

Le patrimoine hospitalier à l’heure des cessions

Publié le 24/11/2011
Certains hôpitaux disposent d’un patrimoine privé conséquent. Comment le valorisent-ils, dans un contexte d’endettement élevé et de rareté de l’argent public ? Tour d’horizon des stratégies déployées, des expériences menées.
Vue de l'hopital Béclère, Clamart, AP-HP.

Vue de l'hopital Béclère, Clamart, AP-HP.
Crédit photo : S Toubon

Comme le rappelle Paul Castel*, inspecteur général des affaires sociales (Igas), nombre d’hôpitaux ont commencé à évaluer leur patrimoine et entamé des plans de cession. Pourquoi une telle démarche alors que, pendant des années, l’attitude dominante a consisté à cacher son patrimoine et, surtout, à ne pas « vendre les bijoux de famille » ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte