Le « plan B » de la CME de l’AP-HP

Publié le 19/12/2009

Le professeur Pierre Coriat, président de la CME de l’AP-HP, ne s’est pas contenté de menacer de démissionner si la direction générale supprimait en 2010 plus de 1 000 emplois médicaux et non médicaux. Dans une lettre adressée aux membres de la CME et du conseil exécutif de l’AP-HP, il a proposé de rectifier le tableau prévisionnel des emplois rémunérés soignants pour 2010 en sept points.

1. consolider l’écart de convergence intrasectorielle sans sous-estimer les ressources de l’AP-HP en activité, recherche, et Migac ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte