Chronique Annie Chicoye

Le prix du médicament : météo agitée

Publié le 07/10/2015

Le laboratoire Valeant est mis en cause dans le New York Times : sa stratégie consiste à racheter des produits anciens traitant des pathologies rares, sans investir en R&D, mais augmentant drastiquement les prix, mettant les patients américains dans des situations financièrement critiques. Lorsque Hilary Clinton twitte sur la nécessaire régulation des prix, son cours de bourse chute, entraînant celui de l’ensemble du secteur.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.