Le Sunshine Act à la française sur les rails

Publié le 30/10/2013

La loi de transparence se met en place à partir du mois d’octobre 2013. Elle vise la régulation des relations entre les laboratoires pharmaceutiques et les entreprises de dispositifs médicaux, la presse médicale, les agences de communication… et les professionnels de santé. La loi oblige les professionnels de santé à publier des informations sur des sites Internet, ceux des ordres professionnels et à l’avenir sans doute un site général piloté par le ministère de la Santé. Elle couvre l’ensemble des opérations, conventions et avantages depuis le 1er Janvier 2012.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte