Le tribun

Publié le 20/02/2013

Crédit photo : gabrielle VOINOT

Pour un hospitalier, représenter ses pairs, les patrons de CHU est une forme de reconnaissance. La carrière de Philippe Domy qui fut menée avec constance, étape par étape, dans des villes moyennes du nord de la France, a sans doute joué dans une élection disputée pour élire le président de la Conférence des directeurs généraux de CHU. Dans ces chefs-lieux de cantons et sous-préfectures, il y a sans doute un peu rongé son frein. Mais depuis Rennes*, Denain, Saint-Amant, Arpajon, Dourdan, Valenciennes et Amiens, il a toujours été aux commandes de l’hôpital.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte