À l’eau ?

Publié le 29/05/2012

Loin des vagues déferlantes, la marée du 6 mai a toutefois balayé les plages. Et le nouveau gouvernement est déjà à la tache. Non pas au front, Dieu merci, aucune guerre si non économique, ne menace. Mais à bord, sur le navire pour tenir le gouvernail. La métaphore, il est vrai, n’est pas originale. Le mot gouverner provient nous rappelle le Robert « du latin gubernarer, diriger un navire, emprunt technique de la langue nautique au grec kubernan, de même sens ». Il a d’ailleurs conduit au mot cybernétique, encore vers une autre toile ou un autre type de navigation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte