DVD

Leçon de modernité

Publié le 25/02/2011

La modernité ne se décrète pas. Elle ne se traduit pas seulement par des audaces propres à épater le bourgeois, périmées aussitôt le scandale passé. Elle procède en fait par rupture ou génie créatif. Tourné en 1927, Aurore n’est toujours pas un film daté. Il parle encore au spectateur d’aujourd’hui grâce à une beauté formelle, un lyrisme contrôlé, une vérité des caractères. Cette histoire de couple rural – où le mari, vampé par une belle tentatrice venue de la ville, tente d’assassiner sa femme avant de connaître la rédemption – frappe par sa puissance d’évocation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte