Économie de la santé

L’envol bridé des biosimilaires

Publié le 26/04/2014
Faut-il encadrer strictement le développement des biosimilaires ? L’idée selon un rapport serait plutôt d’inciter à la concurrence. Le débat est ouvert.

Après les génériques, l’industrie pharmaceutique devrait connaître un nouveau « choc de compétitivité » avec la mise sur le marché de nouveaux biosimilaires. Selon un rapport de Claude Le Pen rédigé avec l’aide du laboratoire Amgen, le secteur des médicaments biologiques représentait déjà en 2010 15 % du marché pharmaceutique mondial. En 2015, il devrait grimper à 20 %. En France, 40 % des ventes à l’hôpital sont assurées par des médicaments biologiques. Alors que l’industrie pharmaceutique est en stagnation, c’est un segment dynamique qui croît de 3 à 4 % par an.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte