Les ARS méconnaissent complètement la médecine de ville ! (Verbatim)

Publié le 30/04/2013

« Les directeurs d’ARS ne sont plus les successeurs des ARH. Ils sont bien en charge autant de la médecine de ville que de l’hôpital. Tant que les ARS n’auront pas équilibré leur temps de travail entre la ville et l’hôpital, l’assurance maladie aura vocation à piloter la médecine de ville et à rester le seul interlocuteur. »


Source : Décision Santé: 291