Entretien avec Franck Gérald, vice-président du Ciss Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca)

« Les associations de patients, un faire-valoir des décisions »

Publié le 25/02/2011

Crédit photo : © Pierre Derrouch

Décision Santé. Les patients sont-ils bien représentés dans les nouvelles instances régionales ?

Franck Gérald. Non. La place actuelle est insuffisante. J’ai encore le sentiment que les associations de patients sont davantage utilisées comme faire-valoir des décisions que comme véritables partenaires. Ainsi, les représentants des usagers à la conférence régionale santé et autonomie (CRSA) ont été désignés par le directeur de l’ARS Paca. Je ne connais même pas ma suppléante, ce qui est un comble pour un binôme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte