Réforme des soins courants

Les assureurs à la manœuvre

Publié le 27/01/2012
La réforme DBC a été jugée plutôt positivement par les acteurs, même si elle a obligé les hôpitaux à effectuer des changements importants et si certains effets pervers sont apparus.

Le financement des hôpitaux a donc été totalement modifié par les réformes de 2006. L’État s’est désengagé de leur gestion et de leur gouvernance. Les assureurs privés lui ont succédé en prenant une large place dans le dispositif et la rémunération tant des hôpitaux que des médecins hospitaliers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte