Frédéric Boiron, président de l’association des directeurs d’hôpital (ADH)

« Les banques ont proposé des produits complètement délirants »

Publié le 27/02/2012
Décision Santé. Des hôpitaux ont-ils été mis en péril à cause des emprunts toxiques ?

Frédéric Boiron. À ma connaissance, il n’y a pas d’hôpitaux qui aient été mis sous administration provisoire, du fait d’emprunts toxiques. En revanche, certains hôpitaux ont été mis en situation très délicate. Des établissements qui ont emprunté en bénéficiant de taux bonifiés se retrouvent aujourd’hui avec des annuités d’emprunt qui dérapent totalement. Certains taux ont pu monter jusqu’à 20-25 %, selon la FHF.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte