Les benzodiazépines augmentent bien le risque de démence

Publié le 30/10/2014

Ne pas suivre les recommandations s’avère dangereux pour la santé des patients. Une nouvelle étude menée par l’équipe Inserm U 657 de Bordeaux confirme l’augmentation de survenue de maladie d’Alzheimer chez les patients traités par des benzodiazépines au-delà du temps préconisé dans les recommandations, à savoir quelques semaines de traitement. Ce résultat repose sur une nouvelle étude menée à partir de de la base de données de la régie de l’assurance maladie du Québec.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte