Les chefs de service aussi

Publié le 25/01/2010

La contestation est (aussi) venue d’en haut. Le 16 avril, notre confrère le Nouvel Observateur a publié la missive rebelle de vingt-cinq chefs de service parisiens. Ce pavé dans la mare raillait un projet de loi, coupable à leurs yeux de véhiculer une « pensée marchande » réduisant « le malade au tarif de sa maladie ». Ils vitupéraient contre les « pleins » pouvoirs octroyés aux directeurs. Leurs arguments auront finalement été entendus par les sénateurs qui introduiront dans le texte une mesure d’équilibre.


Source : Décision Santé: 261