Gestion des risques

Les cinq maillons faibles des urgences

Publié le 25/04/2011
Listing des points faibles dont il faut tenir compte et que les décideurs peuvent être amenés à améliorer le cas échéant.

1. Les locaux. Des pièces sous-dimensionnées1, une salle d’attente non surveillée, une absence de locaux pour l’infirmière d’accueil et d’orientation (IAO), un accès aux plateaux techniques difficiles2 et des structures de lots d’aval en nombre insuffisant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte