Entretien avec Luigi Masala et Virginie Vassal*

« Les coûts liés aux erreurs de calcul accroissent les dépenses consacrées au risque chômage »

Publié le 27/01/2012
Le risque chômage est-il maîtrisable ? Pour Luigi Masala et Virginie Vassal, ce risque va croissant avec le développement de la contractualisation des relations de travail à l’hôpital public, mais le coût qu’il représente bénéficie d’une marge d’économie non négligeable.
Luigi Masala et Virginie Vassal, directeur et directrice adjointe du cabinet Cegape, experts dans...

Luigi Masala et Virginie Vassal, directeur et directrice adjointe du cabinet Cegape, experts dans...
Crédit photo : © D. R.

À combien s’élève le coût du risque chômage dans la fonction publique hospitalière ?

Au regard des chiffres communiqués par la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) et des constats que nous faisons dans nos dossiers, nous estimons à 153 millions d’euros le coût du risque chômage supporté par la fonction publique hospitalière. C’est le budget qu’elle consacre à l’indemnisation de ses chômeurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte