Les diabétiques bénéficient de la première insuline biosimilaire

Publié le 13/05/2016
Le premier biosimilaire de l’insuline glargine est désormais disponible dans l’Hexagone. C’est la première fois qu’une maladie chronique bénéficie de la mise sur le marché d’un biosimilaire. Décryptage.

Avec la mise à disposition d’Abasaglar®, le marché des biosimilaires franchit une nouvelle étape. Fruit de l’alliance signée en 2011 entre Lilly et Boehringer Ingelheim, Abasaglar® est le premier biosimilaire de l’insuline glargine (Lantus®) en France. C’est aussi une première pour une maladie chronique à bénéficier de l’accès à un médicament biosimilaire. Le produit est toutefois déjà commercialisé dans une vingtaine de pays. Cette innovation répond à un strict cahier des charges. Abasaglar® possède la même séquence d’acides aminés que son produit de référence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte