Les doutes de l’anthropologue

Publié le 25/02/2011

Le grand anthropologue Maurice Godelier dans son ouvrage qui vient d’être réédité en poche* n’a pas les mêmes certitudes qu’Irène Théry. « Nous avons des doutes sur l’importance, l’intérêt pour l’enfant d’une telle révélation. Car ce qui compte avant tout, c’est qu’il construise son identité, sa personnalité par rapport aux adultes qui l’ont élevé, protégé, aimé […]. Une goutte de sperme n’est pas un homme. Un ovule n’est pas une femme. »

* Métamorphoses de la parenté, p. 715, collections Champs, édition Flammarion, 950 p., 15 euros.


Source : Décision Santé: 272