Protection des personnes

les équipements et systèmes

Publié le 24/05/2010
Médecins, soignants, agents techniques ou administratifs de garde, le personnel hospitalier peut être exposé à des incidents ou des agressions, notamment en période nocturne. Leur situation relève d’une protection encadrée réglementairement1. Le directeur d’un établissement de santé doit donc mettre en place un dispositif spécifique de communication interne et d’alarme pour ces travailleurs isolés.

Les configurations

Les hôpitaux, les cliniques et les établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes (Ehpad) ont le choix entre des solutions filaires, sans fils ou mixtes en fonction de la topographie de leurs services et de leurs unités fonctionnelles2. Deux systèmes peuvent être déployés : les dispositifs électroniques de protection pour les travailleurs isolés (PTI) et les téléphones sans fils qui intègrent une fonction d’alarme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte