Les Français affichent leur défiance vis-à-vis des vaccins

Par
Publié le 27/10/2016
Le capital de confiance des Français investi dans le médicament s’érode. Mais il demeure à un niveau élevé. La situation est plus délicate pour les vaccins. Comment inverser la tendance alors que les professionnels de santé sont également visés par cet effritement de la confiance ?
visuel Observatoire

visuel Observatoire
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Jusqu’à présent tout va bien… les Français témoignent d’une réelle confiance dans les médicaments, selon les résultats de la sixième vague de l’Observatoire sociétal du médicament du Leem, réalisés par Ipsos. Toutefois certains résultats révèlent une brèche qui doit être colmatée rapidement. Le plus inquiétant est la défiance affichée vis-à-vis des vaccins. Un Français sur deux seulement estime que la vaccination présente plus de bénéfice que de risques. Les jeunes sont les plus méfiants avec un score de 43 % chez les 25-34 ans.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.