Les Français inquiets pour l’avenir de l’hôpital public

Publié le 24/04/2012

45 % seulement des Français affichent leur satisfaction pour l’évolution de l’hôpital public, selon les résultats d’un sondage TNS-Sofres, réalisé pour le compte de la Fédération hospitalière de France (FHF). Les perspectives sont donc sombres pour l’un des services publics les plus appréciés de l’Hexagone. En revanche, les nouvelles pistes envisagées pour répondre à la crise de la démographie médicale suscitent un vif intérêt. Exemple, 69 % des Français jugent intéressant la réalisation d’actes réguliers et protocolisés par les infirmiers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte