Finance

Les hôpitaux franciliens sortent du rouge

Publié le 25/04/2011

Bonne nouvelle pour Claude Évin : au moment où l’ARS Île-de-France souffle sa première bougie, la situation financière des hôpitaux franciliens s’améliore notablement. Le total des déficits des hôpitaux publics et des établissements de santé privés d’intérêt collectif (Espic) hors AP-HP, a été réduit significativement de 43 %, passant de -184 millions d’euros en 2009 à -105 millions d’euros en 2010.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte