Élection présidentielle

Les hospitaliers demandent une trêve

Publié le 26/03/2012
Trop, c’est trop ! Les professionnels de santé de l’hôpital public réclament un arrêt dans la fièvre réformatrice des gouvernements successifs. Ces dernières années ont été de ce point de vue éprouvantes. Ils aspirent à plus de sérénité et à plus de vision de long terme dans la politique menée.

Le temps des politiques n’est pas celui des professionnels de santé. Chaque gouvernement qui s’installe détricote ou ajoute son lot de réformes aux précédentes, faisant perdre pied aux acteurs de terrain. C’est ainsi que, lorsque l’on s’adresse aux professionnels de santé hospitaliers et qu’on leur demande de revenir sur les cinq dernières années, d’en tirer un bilan, spontanément ils parlent en tout premier lieu du passage de la dotation globale à la tarification à l’activité. Pourtant la T2A n’est pas sortie du sac à idées de Xavier Bertrand ou de Roselyne Bachelot.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte