T2A

Les hospitaliers en proie au doute

Publié le 29/05/2012
Après plusieurs années de montée en puissance du dispositif de la tarification à l’activité (T2A), si, globalement, les uns et les autres n’expriment pas le souhait de revenir à une dotation globale des hôpitaux publics, se pose, en revanche, la question de la pertinence de la T2A pour un certain nombre d’activités.

Remise en cause, la tarification à l’activité ? Petit à petit, à mesure que l’on connaît mieux les effets du paiement à l’activité dans les structures hospitalières, les langues se délient sur le sujet. Certes, les professionnels de santé hospitaliers n’ont jamais véritablement débordé d’enthousiasme sur le sujet, critiquant des modalités de tarification qui ne permettent pas de prendre en considération le caractère unique de chaque patient et dénonçant un système inflationniste poussant à la multiplication des actes. Mais jusque-là, la critique demeurait syndicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte