Les IST sous influence sociétale

Publié le 20/03/2015
Depuis quelques années, l’incidence de plusieurs infections sexuellement transmissibles augmente de manière significative. Ce constat met en lumière l’échec émergent des politiques de prévention. Et questionne l’étiologie de la prise de risque dans le champ de la sexualité.

« Il y a une bascule des comportements, due à une coresponsabilité des patients, des associations, du corps médical et des médias », a reconnu Bertrand Riff, le président du Corevih Nord-Pas-de-Calais en introduction de la rencontre Corevih en Actions* qui s’est tenue à Lille le 11 décembre dernier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte