Formation

Les médecins rejettent le financement des laboratoires

Publié le 25/02/2011

Juste conséquence du scandale du Mediator, les syndicats de médecins hospitaliers, comme un seul homme, se rebiffent contre le financement de leur formation par l’industrie pharmaceutique. Saluant la décision du gouvernement de « refondre les mécanismes de sécurité du médicament, et de rendre l’Afssaps indépendante », l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf) demande également que « la formation médicale continue et la recherche soient également financées à 100 % par l’État ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte