Urgences

Les modalités de la prévention et de la gestion des risques

Publié le 25/04/2011
Un Français sur 4 est accueilli aux urgences chaque année. « Ces dix dernières années, le nombre de déclarations concernant les structures des urgences a augmenté de 83 %, tandis que leur coût moyen a doublé, passant d’une moyenne de 16 000 à 33 000 euros », estime la Sham, principal assureur hospitalier français.

45,20 % des dossiers clos ont été réglés à l’amiable. Cela concerne essentiellement des retards ou des erreurs de diagnostic, une mauvaise réalisation de suture, une absence ou une exploration incomplète, ainsi que des erreurs de diagnostic. On retrouve également des réclamations relevant d’un mauvais ressenti relationnel ou une attente trop longue avant la prise en charge. 12 % des réclamations empruntent une procédure devant les commissions régionales de conciliation et d’indemnisation (CRCI).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte