Partenariat public/privé

Les modalités de la procédure

Publié le 18/10/2010
Pierre angulaire des contrats de partenariat public privé, le financement avec des opérateurs bancaires requiert certaines précautions.

Les partenariats public-privé (PPP) associent le secteur privé au financement, à la construction et à la maintenance d’infrastructures hospitalières. Tout l’intérêt de tels montages réside dans le partage du risque financier avec des partenaires financiers apporteurs de capital et de dette, des opérateurs privés mandatés pour la mise en disponibilité et la maintenance de l’infrastructure. Plutôt que d’avoir à investir massivement en affectant sa trésorerie et son endettement, l’hôpital paie des loyers aux prestataires privés sur une longue durée (20 -30 ans).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte