Les outils de communication à l’hôpital

Publié le 30/06/2013
A l’heure du tout digital, la communication entre professionnels de santé emprunte forcément le biais des solutions technologiques. Terminaux DECT au service du patient pour alerter l’infirmière, systèmes de messagerie pour rester en contact avec le personnel isolé. Autant d’outils qui facilitent le dialogue. Mais le pictogramme résiste dans la communication, dans certaines conditions.

Il y a trois ans, l’assistance-publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) mettait en place un kit de communication sur la base de pictogrammes pour échanger avec une catégorie donnée de patients : ceux connaissant des problèmes d’expression ou parlant tout simplement une langue étrangère. Diffusée dans une large partie des services d’urgences de France, cette solution est mise en scène dans un classeur plastifié et désinfectable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte