Entretien avec François Hollande

« Les personnels n’en peuvent plus de la logique de l’hôpital entreprise »

Publié le 27/02/2012
François Hollande a accordé sa première convention de campagne, le 3 février dernier, à la santé. C’est dire l’importance stratégique qu’il accorde à ce secteur, qui pour lui n’est pas seulement une charge, mais aussi un vecteur de croissance. En exclusivité, Décision Santé a interrogé le candidat socialiste à la présidentielle sur ses propositions en la matière, notamment à l’endroit de l’hôpital.
Décision Santé. Pourquoi avoir débuté votre campagne par la thématique santé ?

François Hollande. La santé est une des premières préoccupations des Français dans cette campagne et, pour moi, c’est sûrement le domaine dans lequel les inégalités sont les moins acceptables. Qu’un ouvrier ait une espérance de vie de 7 ans inférieure à celle d’un cadre n’est pas acceptable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte