Gestion des déchets

Les règles de l’art

Publié le 25/01/2010
À l’hôpital, on distingue plusieurs catégories déchets : ceux assimilables aux ordures ménagères, ceux à risques chimiques et toxiques, radioactifs, anatomiques, et ceux d’activités de soins à risques infectieux et assimilés (DASRI).

Le corpus réglementaire des DASRI

Seringues, aiguilles, compresses souillées, déchets anatomiques et milieux de culture, les DASRI présentent un risque infectieux : ils contiennent des micro-organismes viables ou des toxines à l’origine de maladie chez l’Homme. Trois cadres réglementaires président la gestion des DASRI. Le code de l’environnement affirme le principe européen de « pollueur-payeur »1. Le code de la santé publique2 présente les règles à respecter en termes d'entreposage, de conditionnement et de traçabilité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte