Les sages-femmes autorisées à prescrire des nouveaux médicaments

Publié le 24/11/2011

Prescriptions À la suite de l’abrogation de l’arrêté du 23 février 2004, les conditions de modalité de prescription par les sages-femmes ont été élargies. Elles sont désormais autorisées à prescrire cinq nouvelles familles thérapeutiques, à savoir les antibiotiques, les contraceptifs, l’homéopathie, les anti-inflammatoires non-stéroïdiens et les antisécrétoires gastriques. La mise à jour des vaccins relève également de leurs compétences.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte