Les sources de déperditions thermiques dans les bâtiments non isolés

Publié le 17/11/2010

Le toit : 25-30 %

Les murs : 20-25 %

Le renouvellement d’air : 20-25 %

Les fenêtres et portes extérieures : 10-15 %

Le plancher : 7-10 %

Les ponts thermiques : 5-10 %


Source : Décision Santé: 269