Start-up

Les Suisses émigrent... en France

Publié le 17/07/2015

Bâle ne serait donc pas l’incubateur idéal pour start-up promis à un bel avenir dans le secteur de la santé. Myopowers créé en Suisse a décidé en toute légalité de franchir la frontière pour s'installer à Saint-Louis en Alsace. L'écosystème serait plus accueillant de ce côté-ci de la frontière. Ce nouveau départ s’accompagne d’un tour de table de 4,5 millions d’euros injectés par les investisseurs historiques, Truffle capital, Novartis Venture Fund et Gran Plasa. Quant aux bonnes fées françaises, BPIFrance et la région Alsace, leur cadeau de bienvenue s’élève à un million d’euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte