Prime de fonctions et de résultats

Les syndicats de directeurs mitigés

Publié le 20/05/2011

Le 19 avril dernier s’est tenue la dernière réunion technique sur la prime de fonctions et de résultats (PFR), qui n’a pas convaincu les syndicats de directeurs d’hôpital, sans pour autant les décevoir. Pour le Syndicat des managers publics de santé (SMPS), « le compte n’y est pas ». Selon le SMPS, le dispositif proposé valorise trop les emplois fonctionnels, en augmentant leur nombre et leurs primes. En revanche, ce dispositif dessert, selon le SMPS, les chefs d’établissement exerçant une direction commune ou gérant des établissements difficiles, en minorant leur prime actuelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte