Protection des données

Les syndicats hospitaliers accusent l’AP-HP de pratique de fichiers nominatifs illicites

Publié le 26/04/2014

L’AP-HP entre dans la tourmente. Le syndicat Avenir hospitalier accuse la direction de l’Hôpital européen Georges-Pompidou de pratiquer des évaluations nominatives de médecins hospitaliers. Selon une source proche du dossier, la directrice de l’HEGP, Anne Costa, se serait fait pirater sa boîte mails dans laquelle se trouvaient des grilles de bons et mauvais points attribués à certains chirurgiens et anesthésistes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte