L’heure de vérité

Publié le 25/03/2011

Nous voilà enfin débarqués au cœur du dispositif nucléaire de la loi HPST.

On le constate en direct : le pouvoir en santé a bien été transmis dans son exercice pratique au directeur de l’ARS et celui de Paris, la région capitale, donne l’impression de vouloir l’exercer à plein.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte