Transport durable

L’hôpital fait rouler les voitures écolos

Publié le 18/10/2010
Le décideur hospitalier est maintenant en mesure d’adopter des filières alternatives pour réduire la pollution de sa flotte de véhicules.

Les biocarburants produits sous formes gazeuses

D’origine agricole, ces carburants sont obtenus à partir de matières premières, végétales ou animales. Leur impact est positif pour l’environnement, car le dioxyde de carbone rejeté lors de la combustion est en grande partie absorbé lors de la croissance des plantes qui servent à les fabriquer. Le GPL1 n’émet pas de particules fines; également il diffuse de 12 à 15 % de CO2 en moins qu’un véhicule à essence, et également moins d’oxyde d’azote (NOx).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte